Accueil
J3 BoutonFranceInfoTv
L'esprit du festival
Bienvenue au festival de Big Bands de Pertuis
Un festival dédié aux grandes formations de jazz
J3 BoutonDiaporama
Ils ont joué à Pertuis!
Programme 2021
Le lieu du festival
Horaires
Restauration
Page Facebook

 

Problèmes d'organisation

♦ En ce mois de juin, la pandémie est toujours là, avec un léger allègement des mesures de restriction qui permettent  au monde du spectacle et des arts vivants de reprendre une légère activité. L'arrivée des vaccins et les récentes déclarations de la Ministre de la Culture,  laissent entrevoir une amélioration possible de la situation sanitaire, avec la possibilité, cet été,  de pouvoir organiser des festivals avec une jauge limitée non encore  clairement définie. Dans notre cas la jauge maximale journalière autorisée, pour un festival se déroulant dans des conditions normales,  est de 1400 personnes en première partie (assises et debout)  et 953 personnes assises en deuxième partie. En ce mois de juin, il nous paraît possible d'accepter 1000 personnes en première partie et environ 650 personnes en deuxième partie.
Il est donc envisageable de programmer notre festival de Big Band lors de la première semaine du mois d'août 2021, dans des conditions qui restent à préciser, et la Direction artistique  a de ce fait arrêté un programme qui vous est présenté ci-dessous.
♦ Cependant, suivant la nature des contraintes sanitaires qui pourront subsister au mois d'août, nous envisageons le déroulement de notre festival de différentes manières avec les restrictions possibles décrites dans les onglets suivants.

Maintien des 1ère parties ?

La préfecture peut nous imposer que tous les spectateurs soient assis, dans ce cas il deviendrait quasiment impossible d'organiser nos premières parties à 19h30, compte tenu de la configuration du lieu où se déroule ce premier concert. Seules les deuxièmes parties seraient alors conservées. Habituellement cet espace accueille également un emplacement réservé à la restauration, qui a toutes les chances de ne pas être autorisée. Les buvettes "classiques" risquent également d'être interdites et  nous réfléchissons à la manière dont nous pourrions éventuellement vendre de petites bouteilles de boissons, car au mois d'août la température est souvent très élevée. Dès à présent, il nous semble impossible de programmer une soirée Salsa, car il est très probable que la pratique de la danse ne sera toujours pas autorisée cet été. En conséquence, la soirée du mercredi initialement dédiée à la Salsa est supprimée et le festival commencera cette année le mardi 3 août.

Billetterie internet et 2ème partie?

Considérons donc l'hypothèse où tout le monde devrait être assis ;  nous ne conserverions alors que les orchestres de la deuxième partie. Devra t-on également laisser un siège entre les groupes d'une même famille? Dans ce cas notre jauge de 953 places assises (pour le concert de 21h30) devra être considérablement réduite. Mais les concepteurs de plans interactifs ont récemment introduit la possibilité de laisser automatiquement une place libre entre chaque groupe de réservation. L'acheteur aura la possibilité de réserver jusqu'à 6 places consécutives (en conformité avec les directives gouvernementales), permettant aux groupes familiaux de rester ensemble. Ceci va permettre d'offrir  aux spectateurs la quiétude d'avoir leur billet avec leur emplacement réservé et évitera  aux organisateurs le tracas d'imposer un placement arbitraire au fur et à mesure de leur arrivée sur le lieu du concert. Notez, que la billetterie en ligne ouvrira le 21/06 à 0h et prendra fin le 31/07 à minuit.

Conclusion

En tant qu'association de bénévoles, nous avons la volonté de maintenir ce festival à la fois pour notre public et pour les musiciens qui depuis un an sont privés de concerts, mais son organisation reste très compliquée. Nous avons toujours l'espoir qu'en août la situation sanitaire se sera considérablement améliorée et que les versions dégradées que nous vous avons présentées pourront être écartées, mais rien ne peut nous en assurer. Dans l'état actuel de la situation, nous allons parier sur la possibilité d'organiser les premières parties et nous allons ouvrir le 21/06 une billetterie en ligne avec jauge réduite. Cependant, nous vous demandons d'être très indulgents si le niveau de convivialité de cette édition n'atteint pas celui des précédentes et si au dernier moment nous étions obligés d'annuler les premières parties. Nous faisons de notre mieux pour vous offrir des concerts de qualité au meilleur tarif possible et les musiciens ainsi que notre association ont besoin de votre soutien pour perdurer. Car, une organisation inadaptée pourrait nous être fatale, et nous voulons être encore présents en 2022, pour nous l'espérons organiser un festival débarrassé des contraintes sanitaires. !
Logo CM3Nouveau 19h30Nouveau 21h30

  Lundi 2/08

   

 Mardi 3/08

TARTOPRUNES BIG BAND de Pertuis

 Mercredi 4/08

French Saucisson Syndicate BIG BAND du CNRS

 Jeudi 5/08

GUMBOJAZZ BAND UMLAUT BB

 Vendredi 6/08

Anna GRUZINA Quartet Claude BOLLING BB

 Samedi 7/08

Christophe LELOIL Quartet Keystone BB invite Rhoda SCOTT

 

Le site du festival J3 Itineraire avec GmapsH

Le festival est installé dans l'enclos de la charité. Le spectateur assis en tribune fait face à la scène dont l'arrière plan est constitué par la façade de la chapelle de la Charité.Cet édifice qui date du XVIIème siècle appartenait à l'Hôpital général de la Charité de Pertuis, fondé en 1701 par les frères Pierre et Jean Giraud, bourgeois aixois. Désaffectée en 1905 puis restaurée en 1976 cette chapelle est classée monument historique en 1984. L'architecture de la nef est de style classique : l'intérieur abrite deux chapelles latérales qui laissent découvrir deux retables en bois doré, consacrés à la Vierge. La chaire à prêcher également en bois doré présente de remarquables figures sculptées.

chapelle475x625

  Situation du lieu du Festival sur le plan de Pertuis

L'accès au site du festival se fait à pied par la rue Giraud, jusqu'à l'entrée balisée de l'école primaire JM Marsily (anciennement G. Brassens)

 

  J3 BoutonLancerGmaps
  J3 BoutonVillePertuis
  J3 BoutonReaderPdf
Voir sur Google Maps Plan des rues de Pertuis Plan des parkings
     
   Attention au stationnement en zone bleue ! : limité au mieux à 1h 30. Choisissez les parkings extérieurs gratuits (tel que le parking de la Dévalade - distance environ 700 m soit 5 minutes) pour éviter les déconvenues. En zone bleue, veillez  à afficher un disque de stationnement réglementaire !
 

 

 

   

Horaires

   
  • Ouverture de la billetterie à 17h30 et accès à l'Enclos de la Charité entre 18h et 18h30, avec buvette et restauration rapide sur place.
   
  • 19h 30 : début du concert de la 1ère formation au programme du jour.
1208 pano top00
   
  • 21h 30 : début du concert de la 2ème formation au programme du jour.
tribune festival 700x430
 
Rappel: Les animaux de compagnie ne sont pas admis dans l'enceinte du festival.

 

 Restauration

 
  • Buvette
  • Restauration rapide sur place
 
♦ Un service de restauration, géré par un organisme privé, vous est proposé dans l'enceinte où se déroule le premier concert jusqu'à la fin de ce premier concert (20h30-21h). Des tables sont à votre disposition pour consommer les plats que vous aurez commandés auprès du restaurateur.
♦ Ayez l'amabilité de ne pas vous y installer pour la durée du premier concert, d'autres personnes auront également le désir de profiter de ce service de restauration.
 
Restauration01 1141x700 Restauration02 933x700 Restauration03 1060x700
 
Ambiance autour de l'espace de rafraîchissement et  restauration

 

 

 
J3 Facebook
Cliquez sur le bouton pour accéder à notre page Facebook

 

 

 
J3 BoutonPresse
Jazz Hot relate la 21ème Edition
 
Bouton ToutsavoirJazz
Liens divers
TartOprunes
Mardi 03/08 - 19h30 - concert gratuit
Le Big Band de Pertuis avec Alice Martinez
Mardi 03/08 - 21h30 - concert gratuit
The fench saucisson syndicate
Mercredi 04/08 - 19h30 - concert gratuit
Le Big Band du CNRS
Mercredi 04/08 - 21h30 - concert gratuit
Gumbo Jazz Band
Jeudi 05/08 - 19h30 (15/12€ pour la soirée)
UMLAUT Big Band
Jeudi - 05/08- 21h30- 15/12€ pour la soirée, places numérotées pour ce concert
Anna GRUZINA Quartet
Vendredi 06/08 - 19h30 (20/17€ pour la soirée)
Claude Bolling Big band
Vendredi 06/08 - 21h30-20/17€ pour la soirée (places numérotées pour ce concert)
Christophe LELOIL Quartet
Samedi 07/08 - 19h30 (25/22€ pour la soirée)
Keystone Big Band invite Rhoda SCOTT
Samedi 07/08 - 21h30 - 25/22€ pour la soirée (places numérotées pour ce concert)
 
Bouton Flyers 01
Collection de Flyers 2000-2009
 
Bouton Flyers 02
Collection de Flyers 2010-2019

 

 

 MIZIKOPEYI

 

 

spedidam2

 

 

mizikopeyi01

Quoi de plus adapté à une belle soirée estivale que de se laisser transporter aux cœurs des Antilles par la magie d’une musique qui exhale la joie de vivre, interprétée par un Big Band de dix huit musiciens, le Mizikopéyi Big Band et son chanteur Tony Chasseur.

L'auditeur est invité à se déconnecter et à se mettre au diapason des percussions traditionnelles des Antilles (gwoka, chouval bwa…), des rythmes populaires de la Martinique (zouk, biguine, mazurka, konpa…), soutenus par un pupitre de cuivres dans la grande tradition de la Nouvelle Orléans.

Besoin d’un lexique ? consultez donc le bas de page.

 

 
140808 mizikopeyi16 140808 mizikopeyi15 140808 mizikopeyi13

Tony Chasseur chanteur et conducteur du MIZIKOPEYI BIG BAND

 

Le secret de cette formation consiste en un subtil mélange des percussions traditionnelles des Antilles (chouval bwa, gwoka…), des rythmes populaires de la Martinique (zouk, biguine, mazurka, konpa…), en harmonie avec un pupitre de cuivres dans la grande tradition des grandes formations Big Band. Et le résultat de cette recette non conventionnelle, mériterait  trois étoiles au guide Michelin, si celui-ci venait un jour à s'occuper d'apprécier la saveur et la subtilité des sons.

 

 

140808 mizikopeyi01

 

Les mélodies au savant métissage des rythmes antillais et afro caribéens, le talent  de Tony Chasseur et sa voix chaude aux accents créoles, le rythme des congas joués par Pierre Michel BALTHAZAR, l'excellence des musiciens installés aux pupitres des sax, trombones et trompettes, ont contribué à faire de ce concert une succession ininterrompue  de moments d'intense plaisir, ponctués de chaleureuses et humoristiques présentations de Tony Chasseur.

 

 

140808 mizikopeyi17 140808 mizikopeyi05 140808 mizikopeyi40
Pierre Michel BALTHAZAR
Tony Chasseur - Mizikopeyi - " Flè Bó kay"

 

Quelques titres joués, tels que "La haut dans la montagne", "Cécile", Gran Tomobil, "Diamant des îles", montrent toute l'étendue de la richesse musicale de ce répertoire.
Ovationné en fin de concert, l'orchestre le fut, et Tony Chasseur et sa formation se firent un plaisir de rester sur scène pour clore ce concert en reprenant, à la demande du public,  le titre avec lequel ils avaient débuté : "La haut dans la montagne".

 

 

140808 mizikopeyi35
Bernard CAMOIN -  La haut dans la montagne

 Un genre musical qui a séduit et ravi les auditeurs de ce concert  qui assurément en garderont un excellent souvenir.

 

"La haut dans la montagne"

 

 

Les Antilles françaises (Guadeloupe et  Martinique) abritent malgré leur petite taille une grande variété de musiques populaires originales qui ont gagné un renom international grâce au succès du zouk dans les années 1980. Originaire de la Martinique, Tony Chasseur, est une star de ce genre depuis une vingtaine d’années, mais en 2001, il cherche une idée originale avec son ami, le pianiste et arrangeur Thierry Vaton. Celui-ci, lui dit que personne n’a jamais encore osé utiliser un big band avec une douzaine de cuivres dans la musique antillaise. C’est alors qu’ils décident de se lancer dans une aventure hors norme en créant le premier big band de l’histoire de la musique antillaise ; le big band  Mizikopéyi était né. Au final, un ensemble comprenant une section de douze cuivres, soit dix-neuf musiciens et chanteurs sur scène. En 2008, Mizikopeyi sortait un premier album, « De racines et d’influences », qui puisait dans le patrimoine caribéen et s’ouvrait les portes de nombreux festivals dont le Festival de Jazz de Paris au Parc floral, ou encore le Carib’In Jazz Festival à l’Olympia. Succès donc,  et l’envie d’aller plus loin. Pour leur deuxième disque avec Mizikopéyi, Tony Chasseur puise à nouveau dans le répertoire de Guadeloupe et de Martinique – et de Guyane avec quelques pièces de Chris Combette, mais incorpore aussi beaucoup de compositions originales. L’album navigue sur les rythmes traditionnels des Antilles (chouval bwa, gwoka), de Martinique (zouk, mazurka) et plus largement de la Caraïbe (biguine, konpa). « Ka wouvé zel-li », marie avec bonheur les sonorités de la Nouvelle Orléans, les harmonies latin jazz, des arrangements qui redonnent de la modernité à ce répertoire et un swing qui ne faiblit pas d’un bout à l’autre de l’album. Les pièces chantées alternent avec les instrumentaux dans lesquels les pupitres de cuivres sont mis à l’honneur (« La haut sur la montagne »).

 
 



 

Petit lexique musical des Antilles
 
mizikopeyi04

 

 

Le zouk, originaire de la Guadeloupe puis de la Martinique, est apparu dans les années 80. Ce genre musical est inspiré de la Kadans et de la Cadence-Lypso, créés par Exile One (de la Dominique) avec Gordon Henderson. Dans le zouk, les éléments de gwo ka, de tambour, de ti bwa et de biguine vidé sont prédominants. Bien qu'il y ait de nombreux styles de zouk, il existe quelques points communs. Le créole de la Guadeloupe et de la Martinique en est un élément important et constitue un trait distinctif de cette musique. En général, le zouk est centré autour de chanteurs vedettes sans qu'il soit fait grand cas des autres musiciens et se ramène presque exclusivement à des enregistrements en studio   La Biguine est un genre de musique traditionnelle antillaise que l'on peut diviser en deux types:
- la bidgin bélè ou biguine à tambour - remontant à la danse bélè esclave et caractérisée par l'utilisation des tambours bélè et des baguettes rythmiques tibwa, ainsi que par la musique "appel et réponse", des voix de nez et des improvisations instrumentales en solo; elle trouve ses racines dans les danses rituelles d'Afrique de l'ouest, bien que les éléments rituels n'aient pas survécu dans la biguine haïtienne;
- la biguine orchestrée - est originaire de Saint-Pierre et remonte au XVIIIe siècle ; elle est fortement influencée par la musique française bien que les paroles soient généralement en créole.
     
Le Gwoka est une musique traditionnelle guadeloupéenne, héritée de la musique jouée par les esclaves africains emmenés par la Traite négrière. Il est principalement joué avec des tambours appelés « ka », famille d'instruments de percussion.   Le Konpa : Le konpa (en créole haïtien konpa ou compas voire kompa) est une meringue moderne, le genre musical d'Haïti que les gens dansent depuis les années 1800. Ainsi le konpa est arrivé dans les Antilles françaises, il y a déjà bien longtemps grâce aux nombreuses vagues d'immigration.
     
Le Bélé : Le bel air (ou bélè) est une musique traditionnelle martiniquaise héritée de la musique jouée par les esclaves africains emmenés par la Traite négrière comprenant plusieurs formes dansées. Le bèlè se caractérise, dans sa rythmique, par les "tibwa" ( 2 baguettes de bois) qui donnent le tempo de base et le tambour qui intervient pour marquer les temps forts et introduire des improvisations de percussion. Le tambour fait l'objet d'une double percussion, par les "tibwa" sur son fût et par le tambourineur sur la peau.   Le Kadans : (cadence en créole) Dans les années 1970, une vague d'immigrants haïtiens à la Martinique ont apporté avec eux le kadans,(le kadans était joué en Haïti par Weber Sicot sous le nom de kadans rampa. Le kadans rampa c'est le même rythme qu'avait inventé Némours Jean-Batiste sous le nom de kompa direc, mais comme ils étaient en forte concurrence Sicot dénomma sa musique kadans rampa) une forme sophistiquée de musique qui a rapidement balayé l'île et a participé à la réunion des anciennes colonies françaises de la caraïbe en combinant leurs influences culturelles..
 
Le chouval bwa est un genre musical martiniquais traditionnel à base de percussions, flûte de bambou, accordéon et kazoo. C'est un style de musique issu de la campagne martiniquaise propre à la célébration et qui s'accompagne d'une danse appelée le manège; c'est de là que vient le nom chouval bwa en référence aux chevaux de bois des carrousels.
 
Article et photos - M. Morello - pour AFBBP

 

Festival de Big Bands de Pertuis, une semaine de jazz, 5 soirées, 10 concerts dont 4 gratuits, le jazz sous toutes ses formes: Blues, Funk, New Orleans, Salsa, Swing ....................