Accueil
J3 BoutonFranceInfoTv
L'esprit du festival
Bienvenue au festival de Big Bands de Pertuis
Un festival dédié aux grandes formations de jazz
J3 BoutonDiaporama
Ils ont joué à Pertuis!
Programme 2019
Le lieu du festival
Horaires
Restauration
Flyer 2019
 
 PROGRAMME des 20 ans du Festival (1999-2019) 

 

 

 

 

 

 

 

Le site du festival J3 Itineraire avec GmapsH

Le festival est installé dans l'enclos de la charité. Le spectateur assis en tribune fait face à la scène dont l'arrière plan est constitué par la façade de la chapelle de la Charité.Cet édifice qui date du XVIIème siècle appartenait à l'Hôpital général de la Charité de Pertuis, fondé en 1701 par les frères Pierre et Jean Giraud, bourgeois aixois. Désaffectée en 1905 puis restaurée en 1976 cette chapelle est classée monument historique en 1984. L'architecture de la nef est de style classique : l'intérieur abrite deux chapelles latérales qui laissent découvrir deux retables en bois doré, consacrés à la Vierge. La chaire à prêcher également en bois doré présente de remarquables figures sculptées.

chapelle475x625

  Situation du lieu du Festival sur le plan de Pertuis

L'accès au site du festival se fait à pied par la rue Giraud, jusqu'à l'entrée balisée de l'école primaire JM Marsily (anciennement G. Brassens)

 

  J3 BoutonLancerGmaps
  J3 BoutonVillePertuis
  J3 BoutonReaderPdf
Voir sur Google Maps Plan des rues de Pertuis Plan des parkings
     
   Attention au stationnement en zone bleue ! : limité au mieux à 1h 30. Choisissez les parkings extérieurs gratuits (tel que le parking de la Dévalade - distance environ 700 m soit 5 minutes) pour éviter les déconvenues. En zone bleue, veillez  à afficher un disque de stationnement réglementaire !
 

 

 

   

Horaires

   
  • Ouverture du site de l'Enclos de la Charité à 17h 30, avec buvette et restauration rapide sur place.
   
  • 19h 30 : début du concert de la 1ère formation au programme du jour.
1208 pano top00
   
  • 21h 30 : début du concert de la 2ème formation au programme du jour.
tribune festival 700x430
 
Rappel: Les animaux de compagnie ne sont pas admis dans l'enceinte du festival.

 

 Restauration

 
  • Buvette
  • Restauration rapide sur place
 
♦ Un service de restauration, géré par un organisme privé, vous est proposé dans l'enceinte où se déroule le premier concert jusqu'à la fin de ce premier concert (20h30-21h). Des tables sont à votre disposition pour consommer les plats que vous aurez commandés auprès du restaurateur.
♦ Ayez l'amabilité de ne pas vous y installer pour la durée du premier concert, d'autres personnes auront également le désir de profiter de ce service de restauration.
 
Restauration01 1141x700 Restauration02 933x700 Restauration03 1060x700
 
Ambiance autour de l'espace de rafraîchissement et  restauration

 

 

 
Le Flyer officiel du 21ème Festival
 
AfficheBBWEBA5 Flyer
 
Cliquez sur l'image pour accéder au fichier téléchargeable

 

 

 
J3 BoutonPresse
Jazz Hot relate la 20ème Edition
 
Bouton ToutsavoirJazz
Liens divers
TartOprunes
Lundi 05/08 - 19h30 - concert gratuit
Le Big Band de Pertuis avec Alice Martinez
Lundi 05/08 - 21h30 - concert gratuit
Serket & The Cicadas
Mardi 06/08 - 19h30 - concert gratuit
Middle Jazz Orchestra
Mardi 06/08 - 21h30 - concert gratuit
Tin del Batey
Salsa-Mercredi 07/08 - 19h30 - 10€ pour la soirée
Pablo y su Charanga
Salsa-Mercredi 07/08 - 21h30 - 10€ pour la soirée
La Bande à Bruzzo
Jeudi 08/08 - 19h30 - 10/8€ pour la soirée
Bolden Buddies Little Big Band
Jeudi - 08/08- 21h30 - 10/8€ pour la soirée (places numérotées pour ce concert)
Swing Bones
Vendredi 09/08 - 19h30 (15/12€ pour la soirée)
Big Band Brass & James Morrison
Vendredi 09/08 - 21h30 - 15/12€ pour la soirée (places numérotées pour ce concert)
Marseille Reed Ensemble
Samedi 10/08 - 19h30 - 25/22€ pour la soirée
Count Basie Orchestra
Samedi 10/08 - 21h30 - 25/22€ pour la soirée (places numérotées pour ce concert)
 
Bouton Flyers 01
Collection de Flyers 2000-2009
 
Bouton Flyers 02
Collection de Flyers 2010-2018

Bolden Buddies Little Big Band

01 Bolden

 

♦ Cette formation montpelliéraine, s'est spécialisée dans l'interprétation rigoureuse des arrangements originels des Big Bands de jazz des années 20 & 30 emmenés par Duke Ellington, Fletcher Henderson, King Oliver et bien d'autres. Ce groupe de quatorze musiciens  sait aussi faire la part belle à l'improvisation collective en jouant le style traditionnel de la Nouvelle-Orléans. Sans doute leur patronyme fait référence à Bolden Buddy, musicien cornettiste considéré comme l'inventeur du jazz, avec l'idée sous jacente de lui rendre hommage en jouant sur le mot buddy qui signifie familièrement "pote" en anglais (ce qui donne littéralement : "Le petit big band des potes de Bolden").

 

 

  02 Bolden
 Bolden Buddies Little Big Band

 

 

Bolden Buddies little Big Band-"Deep forest"

 

Cette soirée consacrée au jazz "Nouvelle Orléans devrait enchanter les amateurs de ce style de musique. En cette deuxième partie de soirée, les "Bolden Buddies" ne vous laisseront certainement pas indifférents, leur approche de ce style de  jazz donne vie à une musique fraîche et toujours renouvelée où l'inspiration de chacun des musiciens se nourrit  du jeu des autres musiciens et de la chaleureuse interaction avec le public et les danseurs de swing qui ne sont jamais très loin.

 

Le lecteur ci-dessous, mis à disposition par ce groupe, vous permet de découvrir ces musiciens, à travers les titres de leur disque et à n'en pas douter ils apprécieront de vous retouver "en live", sur la scène du festival de Pertuis.

Parmi les titres  disponibles, vous découvrirez des succès de Duke Ellington "Echoes of Harlem" (1936), "Double Chek Stomp" (1930), Artie Shaw "Everything is jumping" (1940), Benny Carter "Blues in my heart" (1931), Cole Porter "Begin the beguine" (1935), King Oliver "Deep Henderson" (1926), Walter Doyle "Egyptian Ella" (1945), Clarence Muse/Louis Armstrong  "When it's sleepy time down south" (1931)....

 

 

 

 

 


 

 

 

Buddy BOLDEN

 

De toute évidence, le jazz n’a pas été créé par une seule personnalité. Pourtant, Buddy Bolden semble être considéré comme la première légende du jazz. Charles Joseph "Buddy" Bolden (1877-1931) fut un cornettiste afro-américain, considéré par ses contemporains comme une figure clé du développement d'un style de musique ragtime à la Nouvelle-Orléans, tout d'abord nommé "jass" et qui portera plus tard le nom de jazz. Il est ainsi reconnu comme étant le premier grand musicien de l'histoire du jazz.

 

Bolden n'était pas gêné par le fait que, comme beaucoup de ses contemporains, il ne savait pas lire  la musique. Au lieu d'imiter d'autres cornettistes, il joue ce qu'il entend "à l'oreille" et l'adapte à son cor. En 1895, il fonde ce qui peut être considéré comme le premier ensemble de jazz, composé d'une contrebasse, d'une batterie, d'un trombone à valves, d'une clarinette, d'une guitare et, bien sûr d'un cornet. Sa musique était éclatante autant que capricieuse, et n'avait pas grand chose à voir avec le son doux et docile des autres groupes de la ville. Elle tenait à la fois  du son des fanfares, du blues, des spirituals de la musique militaire et de styles plus traditionnels (polkas, marches funèbres et ragtime). Le résultat était tout simplement inimitable. Ceux qui l'ont entendu jouer s'accordent pour dire que la puissance de son cornet, ses rythmes saccadés et ses mélodies teintées de blues associés à son génie de l'improvisation rendaient sa musique unique parmi les styles en vogue à l'époque, notamment le ragtime et la musique des fanfares de cuivres.

 

La popularité de Bolden n’a pas été contestée à la Nouvelle-Orléans jusqu’au milieu de la première décennie du XXe siècle, lorsque sa santé a soudain commencé à se détériorer. En 1906, il commença à se plaindre de maux de tête intenses. Il a rapidement perdu sa capacité de jouer et en avril de l'année suivante, il a été interné dans un hôpital psychiatrique où il vivra pratiquement jusqu'à sa mort.

 

Alors que Bolden atteignait son apogée à la fin des années 1890, la pratique de l'enregistrement en était encore à ses balbutiements. Bien que son tromboniste Willie Cornish se soit rappelé avoir fabriqué un cylindre de phonographe avec la bande de Bolden, il n’existe aucune copie connue de celui-ci. On connaît plus d'informations factuelles sur ses contemporains que sur Bolden lui-même, dont beaucoup semblent avoir ressenti le besoin de préserver sa mémoire en parlant de lui et en chantant ses louanges. Même Jelly Roll Morton, qui se disait inventeur du jazz, a qualifié Bolden de «trompette la plus puissante du monde» et lui a rendu hommage en enregistrant «Buddy Bolden Blues» probablement issu d'une composition de Cornish.

 

 

 

Festival de Big Bands de Pertuis, une semaine de jazz, 6 soirées, 12 concerts dont 4 gratuits, le jazz sous toutes ses formes: Blues, Funk, New Orleans, Salsa, Swing ....................