Accueil
J3 BoutonFranceInfoTv
L'esprit du festival
Bienvenue au festival de Big Bands de Pertuis
Un festival dédié aux grandes formations de jazz
J3 BoutonDiaporama
Ils ont joué à Pertuis!
Programme 2019
Le lieu du festival
Horaires
Restauration
Flyer 2019
 
 PROGRAMME des 20 ans du Festival (1999-2019) 

 

 

 

 

 

 

 

Le site du festival J3 Itineraire avec GmapsH

Le festival est installé dans l'enclos de la charité. Le spectateur assis en tribune fait face à la scène dont l'arrière plan est constitué par la façade de la chapelle de la Charité.Cet édifice qui date du XVIIème siècle appartenait à l'Hôpital général de la Charité de Pertuis, fondé en 1701 par les frères Pierre et Jean Giraud, bourgeois aixois. Désaffectée en 1905 puis restaurée en 1976 cette chapelle est classée monument historique en 1984. L'architecture de la nef est de style classique : l'intérieur abrite deux chapelles latérales qui laissent découvrir deux retables en bois doré, consacrés à la Vierge. La chaire à prêcher également en bois doré présente de remarquables figures sculptées.

chapelle475x625

  Situation du lieu du Festival sur le plan de Pertuis

L'accès au site du festival se fait à pied par la rue Giraud, jusqu'à l'entrée balisée de l'école primaire JM Marsily (anciennement G. Brassens)

 

  J3 BoutonLancerGmaps
  J3 BoutonVillePertuis
  J3 BoutonReaderPdf
Voir sur Google Maps Plan des rues de Pertuis Plan des parkings
     
   Attention au stationnement en zone bleue ! : limité au mieux à 1h 30. Choisissez les parkings extérieurs gratuits (tel que le parking de la Dévalade - distance environ 700 m soit 5 minutes) pour éviter les déconvenues. En zone bleue, veillez  à afficher un disque de stationnement réglementaire !
 

 

 

   

Horaires

   
  • Ouverture du site de l'Enclos de la Charité à 17h 30, avec buvette et restauration rapide sur place.
   
  • 19h 30 : début du concert de la 1ère formation au programme du jour.
1208 pano top00
   
  • 21h 30 : début du concert de la 2ème formation au programme du jour.
tribune festival 700x430
 
Rappel: Les animaux de compagnie ne sont pas admis dans l'enceinte du festival.

 

 Restauration

 
  • Buvette
  • Restauration rapide sur place
 
♦ Un service de restauration, géré par un organisme privé, vous est proposé dans l'enceinte où se déroule le premier concert jusqu'à la fin de ce premier concert (20h30-21h). Des tables sont à votre disposition pour consommer les plats que vous aurez commandés auprès du restaurateur.
♦ Ayez l'amabilité de ne pas vous y installer pour la durée du premier concert, d'autres personnes auront également le désir de profiter de ce service de restauration.
 
Restauration01 1141x700 Restauration02 933x700 Restauration03 1060x700
 
Ambiance autour de l'espace de rafraîchissement et  restauration

 

 

 
Le Flyer officiel du 21ème Festival
 
AfficheBBWEBA5 Flyer
 
Cliquez sur l'image pour accéder au fichier téléchargeable

 

 

 
J3 BoutonPresse
Jazz Hot relate la 20ème Edition
 
Bouton ToutsavoirJazz
Liens divers
TartOprunes
Lundi 05/08 - 19h30 - concert gratuit
Le Big Band de Pertuis avec Alice Martinez
Lundi 05/08 - 21h30 - concert gratuit
Serket & The Cicadas
Mardi 06/08 - 19h30 - concert gratuit
Middle Jazz Orchestra
Mardi 06/08 - 21h30 - concert gratuit
Tin del Batey
Salsa-Mercredi 07/08 - 19h30 - 10€ pour la soirée
Pablo y su Charanga
Salsa-Mercredi 07/08 - 21h30 - 10€ pour la soirée
La Bande à Bruzzo
Jeudi 08/08 - 19h30 - 10/8€ pour la soirée
Bolden Buddies Little Big Band
Jeudi - 08/08- 21h30 - 10/8€ pour la soirée (places numérotées pour ce concert)
Swing Bones
Vendredi 09/08 - 19h30 (15/12€ pour la soirée)
Big Band Brass & James Morrison
Vendredi 09/08 - 21h30 - 15/12€ pour la soirée (places numérotées pour ce concert)
Marseille Reed Ensemble
Samedi 10/08 - 19h30 - 25/22€ pour la soirée
Count Basie Orchestra
Samedi 10/08 - 21h30 - 25/22€ pour la soirée (places numérotées pour ce concert)
 
Bouton Flyers 01
Collection de Flyers 2000-2009
 
Bouton Flyers 02
Collection de Flyers 2010-2018

 

Olivier LALAUZE Sextet

  

 

spedidam2

Cet orchestre, originaire de la région d'Aix-Marseille, créé en 2012 par le contrebassiste et compositeur Olivier Lalauze a déjà été primé à plusieurs reprises (Lauréats du Tremplin Jeunes Talents 2015 de Jazz à Porquerolles-Prix du Festival, Prix du Public, lauréats de la Pépinière d'Artistes 2015 de Nomades Kultur). Ces musiciens proposent une musique aussi bien influencée par le "swing", le "free", le "bop" ou encore le "New Orleans", rappelant ainsi que toutes ces esthétiques sont intimement liées les unes aux autres. Réconcilier tradition et avant-garde, tel est l'un des buts de ce groupe éclectique. Le "Olivier Lalauze Sextet" nous a emmené, par le biais des compositions originales de son leader, dans un univers subtil, coloré et captivant.

160806 OLalauze18

 

Olivier Lalauze a présenté ainsi son concert sur notre site :

 

 « Nous avons voulu travailler autour de l'œuvre la plus célèbre du compositeur anglais Gustav Holst, intitulée The Planets (créée en 1918). Celle-ci a eu une influence considérable sur la plupart des compositeurs hollywoodiens bien connus du grand public, comme John Williams (Star Wars, Indiana Jones, Jurassic Park) ou Jerry Goldsmith (Alien, Star Trek) pour ne citer qu'eux. Le répertoire que nous proposons n'est pas une simple réduction pour sextet de cette œuvre symphonique, mais bien une interprétation, une relecture personnelle de chacune des sept pièces qui composent les Planètes, servant ainsi de base à la création. J'ai pris la décision d'arranger (et déranger!) chaque "pièce planétaire" en fonction du caractère et des symboles astrologiques qui y sont traditionnellement associés (Holst était un féru d'astrologie, comme bon nombre de personnes de son époque).

Ainsi, le spectateur (re)découvrira cette œuvre, mêlée au jazz, et au son du Olivier Lalauze Sextet. Je pense que ce spectacle pourrait atteindre un public large, et notamment trois catégories:


1) l'amateur de jazz ne connaissant pas ou peu Gustav Holst et la musique anglaise du début du XXème siècle;
2) l'amateur de musique classique, curieux d'entendre un arrangement "jazzistique" et personnel autour d'une œuvre célèbre du répertoire,
3) le public amateur de films hollywoodiens, de space opera, de science fiction et d'aventure, qui aurait l'occasion d'éveiller sa curiosité vers des styles et un compositeur qui ne font pas habituellement partie de son quotidien ».

 


 

160806 OLalauze01
Olivier Lalauze Sextet

 

Comme la veille avec le quartet de Bastien Ballaz, Olivier Lalauze et son sextet nous ont plongés dans un jazz plus contemporain caractérisé par une certaine recherche musicale,  autour de pièces  qu'il a entièrement écrites.  Il s'agit là d'une musique plus "intellectuelle" que la plupart des différentes déclinaisons des styles de jazz que l'on a l'habitude d'entendre dans ce festival, de ce fait moins ressentie "physiquement" par l'auditeur et qui trouve son inspiration dans des compositeurs classiques du XXème siècle.

 

160806 OLalauze06 160806 OLalauze08 160806 OLalauze07 160806 OLalauze02
 Gabriel Manzanèque  Ezéquiel Célada
 Alexandre Lantiéri
 Olivier Lalauze
       
160806 OLalauze05 160806 OLalauze03
Romain Morello  Ezéquiel Célada

 

 

Face à ces compositions, certains auditeurs perdent leurs références habituelles et sont alors quelque peu déroutés par ce qu'ils entendent. Cependant, si l'on veut bien faire l'effort d'entrer dans l'univers proposé par le compositeur, on sera plus à même d'écouter cette musique en y associant des images et des sensations issues à la fois de nos propres imaginaire et culture et d'en avoir ainsi une écoute personnalisée.

Pour ce type de concert, il est très profitable d'avoir préalablement pris connaissance  du sens que le compositeur veut donner à son œuvre. Olivier Lalauze aurait sans doute dû donner oralement quelques éléments supplémentaires permettant à l'auditeur de se mettre en phase avec ce qu'il est sur le point d'entendre, éléments qui figuraient  d'ailleurs sur le site web du festival. Au regard de ces informations on peut alors apprécier à sa juste valeur la manière dont Olivier Lalauze a revisité, l'œuvre de Gustav Holst en nous invitant telle la sonde "Voyager" à  parcourir le système solaire de la plus proche des planètes de notre étoile jusqu'aux confins de ce dernier. On croisera ainsi tour à tour :

•Mercure, le messager ailé,
Vénus, celle qui apporte la paix, également déesse romaine de l'amour,
•Mars, celui qui apporte la guerre : Morceau très chaotique, les dissonances, la violence rythmique, renvoient très nettement à la guerre (Mars étant le dieu romain de la guerre), parfaitement rendu par le trombone,
•Jupiter, celui qui apporte la gaieté, sans doute le morceau, le plus festif,
•Neptune, le mystique, morceau traduisant les confins de notre système solaire, donnant une impression très angoissante de l'infini, digne des films de science fiction tel que 2001 Odyssée de l'espace.

 

 

"Jupiter" celle qui apporte la joie

 

 

160806 OLalauze17 160806 OLalauze12
  Stéphane Zef Richard  

 

Une réécoute de l'œuvre de Holst permet d'apprécier la manière dont Olivier Lalauze s'est inspiré et a transposé, pour son sextet, ces morceaux écrits pour un orchestre symphonique, accentuant ici le caractère festif de Jupiter, là l'aspect lointain et angoissant de Neptune, grâce au rôle attribué aux six instruments, en chorus ou en différentes combinaisons.

 

 

Un talent d'écriture affirmé, servi par de très bons musiciens, Olivier Lalauze, a eu le mérite, de nous présenter un programme d'une très grande originalité stimulant notre imaginaire et réveillant en nous quelques références musicales (Gustav Holst), cinématographiques et littéraires (Ray Bradbury) relatives aux fantasmes que nous inspirent les planètes. Des pièces à écouter et à réécouter avec une très grande attention pour en décoder à la fois la richesse intrinsèque et la manière dont les thèmes initiaux ont été génétiquement modifiés par leur  passage au travers des différents styles de jazz appliqués.

 

 

 


 

Biographie des musiciens

 

 

Lalauze00

 Olivier Lalauze a commencé à jouer de la musique à l’âge de douze ans en tant que guitariste. Après une première jeunesse influencée par le rock, il découvre le jazz grâce à l’un de ses professeurs qui lui fait écouter Django Reinhardt. Viendront ensuite Charlie Parker, John Coltrane, Miles et tous les autres… En 2005, il entre à l’Institut Musical de Formation Professionnelle (IMFP) de Salon de Provence où, pendant 3 ans, il suit des cours avec Michel Zenino, Mario Stantchev, etc. Il y obtient le MIMA en 2007, et y suit également des cours d’arrangement avec Gérard Maurin.

Depuis 2008, il se consacre entièrement à la contrebasse. Après quelques cours avec Michel Zenino, Olivier Lalauze entre au conservatoire d’Aix-en-Provence dans la classe de Jean-François Bonnel, où il  obtiendra le DEM en 2013. En plus d’être leader du sextet, Olivier est membre du JFB’s New 4tet de Jean- François Bonnel (depuis 2010), du Tribute to Ornette Coleman avec Raphaël Imbert, Jean-François Bonnel et Mourad Benhammou, du Christine Lutz 4tet, du More Time Papa Orchestra (avec Eric Luter) et de la Compagnie Nine Spirit. S’est produit sur scène aux côtés de Jean-François Bonnel, Cécile McLorin- Salvant, Archie Shepp, Christophe Leloil, Cedrick Bec, Nicolas Dary, Daniel Huck, Sarah Quintana, Monica Passos, Yilian Cañizares, Mathis Haug, Chris Dawson, Charmin Michelle, Raphaël Lemonnier, Marion Rampal, Patrick Artero, Henri Florens, Eric Luter, Philippe Baudoin, … Masterclasses et leçons avec Ron Carter, Marcus Miller, Archie Shepp, Michael Felberbaum, Pierre-Jean Gaucher, André Charlier, Benoît Sourisse, Michel Perez, Ben Monder…

 

 

Les musiciens du sextet d'Olivier LALAUZE pour le concert à Pertuis:

 

- Ezéquiel Célada: saxophone alto,

- Alexandre Lantieri: saxophone ténor, clarinette

- Romain Morello: trombone

- Gabriel Manzanèque: guitare

- Olivier Lalauze: contrebasse, compositions, arrangements

- Stéphane Zef Richard: batterie

logo vertical 500x500

 


 

 

 

EZEQUIEL CELADA (SAXOPHONES ALTO, SOPRANO, CLARINETTE): Ezequiel Celada est né le 20 septembre 1995 à Draguignan, au sein d’une famille de musiciens. Il commence la batterie dès l'âge de sept ans et le saxophone à treize ans. Avant de rentrer au Conservatoire d'Aix à ses 15 ans, il suit des cours de saxophone et de batterie à la MJC de Martigues. A ses 17 ans il entre à l'IMFP (Institut Musical de Formation Professionnelle) et joue aussi du saxophone dans d'autres formations :Nicolas Koedinger Quintet, Made in (jazz manouche), Blue Out (jazz) avec qui il joue au Festival Jazz de Marciac, au Théâtre de la Calade en Arles, au Festival Jazz en Lubéron...  

ALEXANDRE LANTIERI (SAXOPHONE TENOR, CLARINETTE) :

Alexandre Lantieri débute la clarinette enfant puis, après une incursion dans la guitare et le rock, se met au saxophone et au jazz à la fin de son adolescence. Il restera toujours proche des musiques actuelles (cofondateur de la Fada Tribu, expériences dans divers groupes de reggae) tout en suivant une formation à l'IMFP de Salon-de-Provence durant 3 ans. Titulaire du diplôme interne de l'IMFP ainsi que du MIMA, il se perfectionne dans la classe de Jean-François Bonnel au conservatoire d'Aix-en-Provence. Aujourd'hui, Alexandre met en valeur ses talents de compositeur et d'arrangeur au sein du HKBM Orchestra de Marie Gottrand. Il est aussi membre de Made In, une formation manouche aux compositions personnelles (Jazz Emergence, festival d'Avoriaz...). En parallèle à ses activités scéniques, Alexandre dirige un atelier et enseigne le saxophone à l'IMFP.

 

ROMAIN MORELLO (TROMBONE) :

Romain Morello découvre le trombone à travers le jazz. Il entre au Conservatoire de Marseille dans la classe de Philippe Renault, où il obtient son prix à l’unanimité en 2011. Il s’investit parallèlement dans les musiques actuelles et improvisées, et est actuellement élève au Cefedem d’Aix-en-Provence, dans le but d’obtenir le D.E. de professeur de Jazz. Au gré de ses collaborations, il se produit aux côtés de Philippe Renault, Jean- François Bonnel, Christophe Leloil, Raphaël Imbert, Nicolas Koedinger… Romain Morello se passionne également pour les grandes formations ; il fait partie du GrantOrK de Philippe Renault, du Romain Thivolle Big Band, du More Time Papa Orchestra, puis intègre en 2012 l’Attica Blues Band, où il côtoie notamment Archie Shepp, Ambrose Akinmusire et Famoudou Don Moye. Il rejoint en 2013 le Nine Spirit Brass Band de Raphaël Imbert, dans lequel il joue aussi du soubassophone.

         

 

GABRIEL MANZANEQUE (GUITARE) : Né en 1984 à Nouméa, Docteur en musicologie, Gabriel Manzaneque est également titulaire d’un BEM de jazz et guitare jazz. C’est dans la classe de Jean-François Bonnel qu’il rencontre Olivier Lalauze et commencent à jouer ensemble au sein d’une formation spécifiquement montée pour le cursus du conservatoire Darius Milhaud. Quelques années plus tard, et après quelques projets communs, Olivier décide alors de l’intégrer à son sextet et de partager avec lui cette aventure artistique... Gabriel est également banjoïste et se produit avec cet instrument au sein de multiples formations, allant du dixieland aux musiques improvisées, en passant par la musique folk traditionnelle.   STEPHANE « ZEF » RICHARD (BATTERIE) : Stéphane Richard, dit « Zef », commence le tambour dans l’école de musique de Dives-sur-Mer (Calvados), où il acquiert un niveau technique suffisant pour jouer dans une fanfare d’harmonie dès l’âge de 11 ans. Il étudie la batterie de 15 à 19 ans et consolide son expérience de musique d’ensemble en jouant parallèlement dans des orchestres d’harmonie, des formations jazz (trio, quartet…) et dans le Big-Band de Jazz local. Zef descend ensuite à Aix-en-Provence pour terminer ses études secondaires, et joue dans le Big-Band d’Aix-en-Provence et suit des cours avec Philippe d’Ercole et Philippe Rousselet. A 24 ans, il entre dans la classe de jazz du conservatoire d’Aix-en-Provence. Zef se consacre totalement à sa carrière de musicien jazz, multiplie les concerts, s’implique dans diverses formations musicales et entretient des collaborations artistiques prometteuses avec notamment le “JFB’s New Quartet”, où Jean-François Bonnel est leader et le Kirby Memory. Il a eu l’occasion de partager la scène avec Archie Shepp, Nicolas Peslier, Pauline Atlan, Cécile McLorin-Salvant, Philippe Baudoin, Eric Luter, Jean Dionisi, Nicolas Dary…
     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Festival de Big Bands de Pertuis, une semaine de jazz, 6 soirées, 12 concerts dont 4 gratuits, le jazz sous toutes ses formes: Blues, Funk, New Orleans, Salsa, Swing ....................