Accueil
J3 BoutonFranceInfoTv
L'esprit du festival
Bienvenue au festival de Big Bands de Pertuis
Un festival dédié aux grandes formations de jazz
J3 BoutonDiaporama
Ils ont joué à Pertuis!
Programme 2018
Le lieu du festival
Horaires
Restauration
Flyer 2018

 

 

 

 
 
Rétrospective de la vingtième édition du Festival 

 

Logo CM3

19h30

21h30

 Lundi 6/08 TARTOPRUNES Le BIG BAND de PERTUIS
 Mardi 7/08 Anne Sophie CABRILLAT QUARTET MARIGNANE SCHOOL BIG-BAND
 Mercredi 8/08 Kid DUTCH & R.PERRAIS QUARTET Sant ANDREU JAZZ BAND
 Jeudi 9/08 Tin 'DEL BATEY (annulé) Pablo Y su CHARENGA (annulé)
 Vendredi 10/08 Olivier PINTO SEPTET VINTAGE ORCHESTRA
 Samedi 11/08 BELMONDO FAMILY SEXTET BBC BIG BAND ORCHESTRA

 

Le site du festival J3 Itineraire avec GmapsH

Le festival est installé dans l'enclos de la charité. Le spectateur assis en tribune fait face à la scène dont l'arrière plan est constitué par la façade de la chapelle de la Charité.Cet édifice qui date du XVIIème siècle appartenait à l'Hôpital général de la Charité de Pertuis, fondé en 1701 par les frères Pierre et Jean Giraud, bourgeois aixois. Désaffectée en 1905 puis restaurée en 1976 cette chapelle est classée monument historique en 1984. L'architecture de la nef est de style classique : l'intérieur abrite deux chapelles latérales qui laissent découvrir deux retables en bois doré, consacrés à la Vierge. La chaire à prêcher également en bois doré présente de remarquables figures sculptées.

chapelle475x625

  Situation du lieu du Festival sur le plan de Pertuis

L'accès au site du festival se fait à pied par la rue Giraud, jusqu'à l'entrée balisée de l'école primaire JM Marsily (anciennement G. Brassens)

 

  J3 BoutonLancerGmaps
  J3 BoutonVillePertuis
  J3 BoutonReaderPdf
Voir sur Google Maps Plan des rues de Pertuis Plan des parkings
   Attention au stationnement en zone bleue ! : limité au mieux à 1h 30. Choisissez les parkings extérieurs gratuits (tel que le parking de la Dévalade - distance environ 700 m soit 10 minutes) pour éviter les déconvenues.
 

 

 

   

Horaires

   
  • Ouverture du site de l'Enclos de la Charité à 18h 30, avec buvette et restauration rapide sur place.
   
  • 19h 30 : début du concert de la 1ère formation au programme du jour.
1208 pano top00
   
  • 21h 30 : début du concert de la 2ème formation au programme du jour.
tribune festival 700x430
 
Rappel: Les animaux de compagnie ne sont pas admis dans l'enceinte du festival.

 

 Restauration

 
  • Buvette
  • Restauration rapide sur place
 
♦ Un service de restauration, géré par un organisme privé, vous est proposé dans l'enceinte où se déroule le premier concert jusqu'à la fin de ce premier concert (20h30-21h). Des tables sont à votre disposition pour consommer les plats que vous aurez commandés auprès du restaurateur.
♦ Ayez l'amabilité de ne pas vous y installer pour la durée du premier concert, d'autres personnes auront également le désir de profiter de ce service de restauration.
 
Restauration01 1141x700 Restauration02 933x700 Restauration03 1060x700
 
Ambiance autour de l'espace de rafraîchissement et  restauration

 
Le Flyer officiel du 20ème Festival
 
Affiche 2018
 
Cliquez sur l'image pour accéder au programme téléchargeable
 
J3 BoutonPresse
Jazz Hot relate la 20ème Edition
 
Bouton ToutsavoirJazz
Liens divers
TartOprunes
Lundi 06/08 - 19h30 - concert gratuit
Le Big Band de Pertuis avec Alice Martinez
Lundi 06/08 - 21h30 - concert gratuit
Anne Sophie Cabrillat Quartet-MASCO
Mardi 07/08 - 19h30 - concert gratuit
Marignane School Big Band
Mardi 07/08 - 21h30 - concert gratuit
Kid Dutch & Renaud Perrais Quartet
Mercredi 08/08 - 19h30 - (10/8€ pour la soirée)
Sant Andreu Jazz Band
Mercredi 08/08 - 21h30 - 10€ pour la soirée (places numérotées pour ce concert)
Tin 'Del Batey
Salsa - Jeudi 09/08 - 19h30 - 10€ pour la soirée
Pablo y su Charenga
Salsa - Jeudi - 09/08- 21h30 - 10€ pour la soirée
Olivier PINTO SEPTET
Vendredi 10/08 - 19h30 (15/12€ pour la soirée)
Vintage Orchestra
Vendredi 10/08 - 21h30 - 15/12€ pour la soirée (places numérotées pour ce concert)
Belmondo Family - Mediterranean Sounds
Samedi 11/08 - 19h30 - 20/18€ pour la soirée
BBC Big Band Orchestra
Samedi 11/08 - 21h30 - 20/18€ pour la soirée (places numérotées pour ce concert)
 
Bouton Flyers 01
Collection de Flyers 2000-2009
 
Bouton Flyers 02
Collection de Flyers 2010-2017

 

 

 

 Le Big Band 31 et Richard Galliano

 

spedidam2

 

 

140809 bb31gal08

Pour ce concert de clôture de la seizième édition du Festival de Pertuis, Richard Galliano était associé au célèbre et talentueux Big Band originaire de la région de Toulouse, le Big Band 31. Ce Big Band (que l'on a pu déjà apprécier, dans notre festival,  en 2010) dirigé par Philippe Léogé, pianiste et arrangeur, a reproduit sur scène cette rencontre rare et originale entre un accordéoniste et une grande formation Big Band. Les compositions originales de Richard Galliano et les arrangements de Philippe Léogé ont fait le programme de cette formidable machine à swing qu’est le Big band 31.

Philippe Léogé

 

140809 bb31gal01
 Le Big Band 31 avec sa présentation très originale
 

140809 bb31gal12

Cette formation Big Band, à la disposition sur scène très originale, a débuté son concert avec "On the sunny side of the street" (chanson populaire dont la mélodie a été composée par Jimmy McHugh - 1930) et a enchaîné avec "Effendi" avant d'accueillir Richard Galliano. Ce premier set nous a permis d'entendre successivement :


- Ten years ago,
- Coloriage,
- Rue de Maubeuge,
- Poème,
- Michelangelo 70,


compositions originales de l'artiste figurant sur l'album qu'il a enregistré en 2008 avec le Brussels Jazz Orchestra.

Richard Galliano

 

140809 bb31gal15 140809 bb31gal19
   
140809 bb31gal34 140809 bb31gal28
   
   

 

Richard Galliano - Ten years ago

 

Pour son retour sur scène lors du deuxième set, le Big Band 31 nous interpréta "One for Helen" avant d'accueillir de nouveau Richard Galliano. L'union de l'accordéon avec l'orchestre de jazz se poursuivit avec l'interprétation de :

- Teulada,
- Take Eleven,
- Gisèle,
- Tango pour Claude, dont l'écoute provoque toujours une profonde émotion, tant, dans nos mémoires viennent s'y superposer les paroles de l'immense artiste que fut Nougaro merveilleusement servi, pour ce titre par Galliano.

  

 R. Galliano - Tango pour Claude (Vie et Violence - Nougaro )

 

Il n’est pas commun pour un orchestre de la taille imposante d’un Big Band de donner le sentiment de  le voir entrer en fusion avec un soliste aussi inhabituel qu'un accordéoniste. C’est pourtant ce qui s’est produit sur la scène de ce festival où Richard Galliano  à travers ses compositions, nous a prouvé que le son de l'accordéon pouvait parfaitement réussir son mariage avec une certaine forme de jazz que l'on pourrait qualifier de symphonique.

 

140809 bb31gal02
Richard Galliano et le Big Band 31

 

Un concert exceptionnel qui s'est achevé par une composition originale "Vent d'Espagne", une évocation de la musique espagnole toute en finesse, en quelque sorte une dernière fantaisie offerte par les gentilshommes de cette merveilleuse formation qu'est le Big band 31.

Longue vie musicale à vous !

 

 

140809 bb31gal41

 

 

Vent d'Espagne - BB31 & Richard Galliano - Final

 


 

 

  Richard Galliano est né, à Cannes en 1950. Fils de Lucien Galliano, professeur d'accordéon d'origine italienne, Richard a débuté l'instrument à l'âge de quatre ans. Parallèlement à son apprentissage, il suit une formation au conservatoire de Nice, étudiant l'harmonie, le contrepoint et le trombone. A l'âge de 14 ans, il découvre le jazz au travers de Clifford Brown dont il relève les chorus et s'étonne que l'accordéon soit si peu présent dans cette musique.  
  bb31galliano05

Après ces années d’études et d’apprentissage, il se décide, en 1973,  à quitter le sud de la France pour « monter à Paris » où il a la chance de nouer rapidement des contacts avec l'entourage de Claude Nougaro. Pendant 3 ans il  jouera, auprès de l’orchestre du chanteur toulousain, le rôle de chef, arrangeur et compositeur, expérience qui l’a marqué à jamais.

En 1983, il fait une deuxième rencontre d’importance, celle de Astor Piazzolla (bandonéoniste et compositeur argentin) dont l’influence et les conseils le conduiront en 1991, à faire son  retour sur ses racines, en revenant au répertoire traditionnel de valses musettes, de java, de complaintes et de tangos qu'il avait longtemps ignoré. De même que Piazzolla avait créé le « New tango », Galliano venait de créer le « New musette ». «Le 'Musette' est un mot qui fait peur, surtout aux musiciens dit de jazz.-  Aujourd'hui je créé le New Musette car j'estime que l'on ne doit plus jouer cette musique comme en 1930 et je joue cette musique en y mêlant mes plus fortes influences: Piazzolla, Coltrane, Bill Evans, Debussy..

 
 

En 1996, il traverse l'Atlantique pour enregistrer le célèbre « New York Tango », avec George Mraz, Al Foster et Biréli Lagrène, disque pour lequel il obtient une Victoire de la musique. La réputation de Richard Galliano prend alors une envergure internationale et les collaborations se multiplient. D'une rare polyvalence, Richard Galliano possède désormais les moyens de s’exprimer avec musicalité dans n'importe quel contexte, du solo jusqu’au big band (avec le Brussels Jazz Orchestra en 2008).

En 2010, Richard Galliano signe un contrat d'exclusivité discographique avec Universal Classics & Jazz France - Deutsche Grammophon et enregistre dans la foulée un album consacré entièrement à la musique de Jean Sébastien Bach. En 2011, il rend hommage au fameux compositeur italien de musiques de films, Nino Rota, en donnant une lecture résolument Jazz des célèbres mélodies de La Strada, Le Parrain ou encore La Dolce Vita. En 2013, il revient à la musique classique avec un disque baroque, consacré à Antonio Vivaldi dont il arrange les célèbres Quatre Saisons pour son instrument.
 

 

 

Le Big Band 31: Créé en 1986, il fut en son temps le premier Big-Band subventionné par le Ministère de la Culture et le Conseil Général de la Haute-Garonne, département dont il est issu.

Dès le début il est dirigé par son créateur, le pianiste Philippe Léogé, qui en écrit aussi le répertoire alliant arrangements et originaux.
Entre 86 et 93 cet orchestre enregistre 2 CD. Sur le second figure un hommage à Billie Holiday avec Dee Dee Bridgewater. De multiples concerts se succèderont durant cette période. Retenons parmi plus de 200 dates sur les scènes françaises : le festival de Nice en première partie de l’orchestre de Count Basie puis de Miles Davis, le festival de Vienne à l’affiche avec George Benson, les festivals de Ramatuelle, Marciac, Jazz sur son 31, Paris-la-Défense…etc
Après un sommeil de quelques années, la formation renaît en 2007 avec de nouveaux projets et répertoires.

En 2012, les rencontres successives avec RICHARD GALLIANO (lors du festival « Cuivrée Spéciale ») et KELLYLEE EVANS (lors du festival « jazz sur Son 31 ») seront déterminantes. Il n’est pas commun pour un orchestre de la taille imposante d’un Big Band d’avoir le sentiment d’entrer en fusion avec un soliste. C’est pourtant ce qui s’est produit avec ces deux formidables artistes et qui les a incités à engager une collaboration.

bb31galliano08  

  

 

Philippe Léogé a rêvé de devenir musicien depuis son plus jeune âge, depuis le jour où il découvre ce vieux piano édenté au fond de l’atelier de mécanique de son père. Durant les années soixante, entre 5 ans et 13 ans, il étudie le piano, orgue et clarinette puis l’écriture et donne ses premiers concerts dès l’âge de 11 ans. Malgré ces débuts prometteurs, son environnement familial ne l’autorise pas à aller se perfectionner au conservatoire et il décide, à 16 ans, de partir pour devenir musicien professionnel. D’orchestres de variétés en groupes de jazz, il travaille l’orchestration en autodidacte et se passionne pour l’improvisation, libre, au-delà des styles et des genres, dans le seul but de laisser aller la musique au fil de ses influences.

 
 

En 1983, après un séjour studieux à la Berklee School of Music de Boston et quelques précieux conseils de ses maîtres du moment : Maurice Vander et Martial Solal, il se spécialise dans le jazz dont l’essence même est l’improvisation, et devient un arrangeur de studio reconnu dans tout l’hexagone.

En 1986, il crée le Big band 31. Cette formation sera opérationnelle jusqu'en 1993 puis reconstituée en 2006 pour la 20ème édition de Jazz sur son 31 (dont il est également à l’origine).

Les années 90 sont essentiellement dédiées à l’arrangement et à l’orchestration pour des shows télévisés et des music-halls où il écrit pour de nombreuses personnalités de la chanson française et certaines stars internationales comme Barry White ou Dee Dee Bridgewater.

En 1996 Claude Nougaro lui confie la direction musicale de son spectacle « Chansons-fleuves » où il écrit pour un orchestre constitué de l’ensemble Alix Bourbon (80 choristes), un piano et plusieurs percussionnistes d’univers différents.

En 2002 il décide de se consacrer en priorité à ses activités de pianiste dans le but de donner des concerts en solo. S’enchainent alors des séries de récitals dans les pays scandinaves, en Allemagne, en Chine ainsi qu’en France avec Jazz in Marciac, Piano en Valois, Piano aux jacobins...

bb31galliano06  
 

En 2007, il reforme le Big Band 31 avec lequel il invite régulièrement des solistes.

Depuis 2010, il a enregistré en duo avec Jean-Marc Padovani, créé « Le Jazz et la Pavane » avec l’ensemble Les Saqueboutiers (jazz et musique baroque).

Philippe Léogé est, depuis plus de 20 ans, régulièrement sollicité pour l’écriture des cordes et des grands orchestres. Sur le plan pédagogique, outre sa participation à la création du département Jazz du CNR de Toulouse en 1988, du CRR de Perpignan en 96 et aux stages de Marciac, il créé un Big Band 31 « cadet » pour les 10/16 ans issus d’écoles de musique de la Haute-Garonne.

 

  

Article et photos - M. Morello - pour AFBBP

 

Festival de Big Bands de Pertuis, une semaine de jazz, 6 soirées, 12 concerts dont 4 gratuits, le jazz sous toutes ses formes: Blues, Funk, New Orleans, Salsa, Swing ....................